Posted by: africanpressorganization | 7 June 2013

Déclaration des porte-parole de la Haute Représentante de l’UE et du Commissaire au développement sur la promulgation de la loi sur la presse au Burundi


 

Déclaration des porte-parole de la Haute Représentante de l’UE et du Commissaire au développement sur la promulgation de la loi sur la presse au Burundi

 

BRUXELLES, Royaume de Belgique, 7 juin 2013/African Press Organization (APO)/ Les porte-parole de la Haute Représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-Présidente de la Commission, Catherine Ashton, et du Commissaire européen au développement, Andris Piebalgs, ont fait aujourd’hui la déclaration suivante:

“La Haute Représentante et le Commissaire au développement regrettent la promulgation de la nouvelle loi sur la presse au Burundi. Ils estiment que cette loi n’est pas conforme aux standards internationaux auxquels le Burundi a adhéré, ni aux engagements mutuels pris à la conférence des bailleurs de Genève.

La liberté d’expression est un droit fondamental et un des fondements d’une société réellement démocratique et pluraliste.

La Haute Représentante et le Commissaire au développement espèrent que cette loi ne nuira pas à l’ouverture qui s’est manifestée récemment par la reprise du dialogue politique national et resteront attentifs à son application et aux développements législatifs à venir.”

 

SOURCE 

European Council


Categories

%d bloggers like this: