Posted by: africanpressorganization | 21 March 2013

LE PRÉSIDENT OUEDRAOGO RECOMMANDE UNE MEILLEURE COORDINATION DES PROGRAMMES DE LA CEDEAO AU NIVEAU NATIONAL


 

LE PRÉSIDENT OUEDRAOGO RECOMMANDE UNE MEILLEURE COORDINATION DES PROGRAMMES DE LA CEDEAO AU NIVEAU NATIONAL

 

ABUJA, Nigeria, 21 mars 2013/African Press Organization (APO)/ Le président de la Commission de la CEDEAO, M.Kadré Désiré Ouédraogo, a invité les parties prenantes à formuler des propositions permettant d’améliorer la communication et la coopération en vue d’assurer une mise en œuvre coordonnée des programmes communautaires dans les Etats membres.

Renforcer la coordination et la synergie des actions menées par les différents acteurs de la communauté est essentielle pour assurer la mise en œuvre cohérente des programmes communautaires», a déclaré le président dans un discours à l’ouverture de la 7ème retraite des hauts fonctionnaires de la Commission et des autres institutions de la CEDEAO, qui s’est tenue le jeudi 14 mars 2013 à Uyo, la capitale d’IkwaIbom.

Tout en signalant que la retraite s’inscrivait dans le cadre du dialogue en cours entre les parties prenantes, le président Ouédraogo a indiqué que la session était la première à laquelle prenait part le management actuel et qu’elle revêtait une plus ample dimension dans la mesure où elle permettrait d’ouvrir de nouvelles perspectives sur les «grands projets d’intégration régionale» en vue de la réalisation du rêve des pères fondateurs de l’intégration socioéconomique régionale.

Il a déclaré que ces projets témoignent de l’engagement de la région à «accélérer la réalisation d’un espace intégré et développé, soutenu non seulement par une infrastructure dense et complémentaire, mais également renforcé par la création d’un environnement régional favorable tout en augmentant la capacité de résilience de ses économies.”

Le président de la Commission de la CEDEAO a déclaré que grâce à la plate-forme fournie par la retraite, les parties prenantes présenteront «un aperçu des différentes stratégies déployées en vue de relever les défis auxquels la région est confrontée actuellement», et qui exigent une action concertée.

Lors de la cérémonie d’ouverture de la rencontre, le gouverneur d’AkwaIbom, M. GodswillAkpabio, a exhorté les parties prenantes à œuvrer à accélérer l’intégration régionale, qui constitue, à ses yeux, la clé du développement économique régional et de la sauvegarde du bien-être des citoyens puisqu’aucun des 15 États membres ne pourrait y parvenir individuellement.

Tout en invoquant l’expérience de l’Union européenne qui poursuit énergiquement son projet d’intégration bien que ses Etats membres aient déjà des statuts économiques élevés, le gouverneur a affirmé que leur situation confirme le bien-fondé de l’initiative d’intégration régionale de l’espace CEDEAO.

 

M. GodswillAkpabio a offert, en l’honneur de la délégation de la CEDEAO, un dîner au cours duquel les spécialités culinaires de l’Etat ont été servies. La riche culture et le dynamisme de la jeunesse de l’Etat d’AkwaIbom ont été mis en valeur à cette occasion.

En effet, l’hymne national du Nigeria a été interprété au violon et en solo par Precious Victor Eka, un petit garçon de quatre ans. Ensuite, son frère David, âgé de neuf ans, a joué au saxophone des chansons traditionnelles tout aussi divertissantes.

La retraite annuelle réunit à chaque fois des représentants de la Commission de la CEDEAO, des institutions de la communauté, des représentants permanents et spéciaux et des responsables des cellules nationales, ainsi que les points focaux chargés du suivi des activités de la CEDEAO dans les Etats membres.

Cette septième édition était la première à laquelle participait un gouverneur d’Etat. Le président du Parlement de la CEDEAO, le sénateur Ike Ekweremadu, et la présidente de la Cour de Justice de la Communauté, Mme Awa Nana Daboya étaient également présents.

 

SOURCE 

Economic Community Of West African States (ECOWAS)


Categories

%d bloggers like this: