Posted by: africanpressorganization | 14 March 2013

AfricaRice : le rendement moyen du riz en Afrique subsaharienne a augmenté de 30 % après la crise rizicole


 

 

AfricaRice : le rendement moyen du riz en Afrique subsaharienne a augmenté de 30 % après la crise rizicole

 

COTONOU, Benin, 14 mars 2013/African Press Organization (APO)/ Une analyse effectuée par le Centre du riz en Afrique (AfricaRice) a révélé que le taux de croissance de la production de paddy en Afrique subsaharienne (ASS) est passé de 3,2 % par an avant la crise rizicole (2000–2007) à 8,4 % par an après la crise rizicole (2007–2012).

L’analyse a également montré que le rendement moyen du riz en ASS a augmenté d’environ 30 % entre 2007 et 2012 et qu’il augmente à un rythme plus rapide que la moyenne mondiale.

« Il s’agit là d’une nouvelle très encourageante, » a déclaré le Directeur général d’AfricaRice, Dr Papa Seck, « l’augmentation de la production rizicole résulte des investissements conséquents faits par les producteurs, les gouvernements, le secteur privé, la communauté scientifique et les donateurs pour développer le secteur rizicole en Afrique. »

Dr Seck a souligné qu’il sera capital de maintenir cette tendance parce que la consommation de riz ne cesse d’augmenter en Afrique subsaharienne à un taux de 5 % par an.

Des prix élevés du riz à la fin de 2007 et 2008 avaient provoqué des émeutes de la faim dans plusieurs villes africaines. En conséquence de cette “crise rizicole”, les gouvernements africains, aidés par la communauté internationale des donateurs, ont lancé des programmes ambitieux pour accroître leur capacité de production de riz.

Pour connaître les réponses de la production locale à ces mesures incitatives, AfricaRice a analysé les tendances de la production de riz sur l’ensemble du continent africain, en mettant un accent particulier sur ce qui s’est passé avant et après la crise rizicole de 2007– 2008. Toutes les données analysées ont été récupérées auprès du Département américain de l’agriculture (USDA) (www.fas.usda.gov/psdonline/psdQuery.aspx, le 7 février 2013).

« Nous avons été heureux d’apprendre que la production de paddy en ASS a augmenté de 2,8 millions de tonnes (Mt) de 2000 à 2007, et ensuite s’est accélérée, augmentant de 4,7 Mt pendant la période 2007–2012, » a déclaré le Directeur général adjoint d’AfricaRice,Dr Marco Wopereis.

« Mais ce qui est plus important, nos analyses font ressortir que le rendement moyen du riz en ASS a augmenté d’environ 11 kg par ha par an de 1961 à 2007 et de 108 kg par ha par an de 2007 à 2012, malgré deux années relativement mauvaises (2011 et 2012) frappées par la sécheresse et les inondations.»

Il a expliqué que ces taux de croissance sont comparables à ceux des rendements des céréales après la Seconde Guerre mondiale au Royaume-Uni et aux États-Unis d’Amérique. Le rendement du riz dans le monde entier, sous l’impulsion de la révolution verte en Asie, a augmenté de 52 kg par ha par an pendant la période 1960–2010.

« Actuellement, 71 % de l’augmentation de la production de paddy peut s’expliquer par l’augmentation du rendement et 29 % par l’expansion des superficies emblavées. En revanche, avant la crise rizicole 24 % de la hausse de la production pouvaient être attribués aux augmentations du rendement et 76 % aux augmentations de la superficie emblavée, » a déclaré Dr Wopereis.

« Cela montre une utilisation accrue de l’innovation technologique telle que les variétés améliorées et la gestion améliorée des cultures en général. »

Plus d’information sur cette analyse sont données dans le blog de Dr Wopereis. Une analyse détaillée sera présentée dans une publication d’AfricaRice intitulée ‘Realizing Africa’s Rice Promise’, qui devra être publiée par CABI.

Les résultats de cette étude seront aussi discutés lors du troisième Congrès du riz en Afrique, actuellement en préparation par AfricaRice et le gouvernement du Cameroun, et qui aura lieu du 21 au 24 octobre 2013 à Yaoundé, Cameroun.

 

SOURCE 

Africa Rice Centre (WARDA)


Categories

%d bloggers like this: