Posted by: africanpressorganization | 12 March 2013

Visite au Mali du Vice Président de la Banque mondiale pour l’Afrique


 

Visite au Mali du Vice Président de la Banque mondiale pour l’Afrique

 

WASHINGTON, 12 mars 2013/African Press Organization (APO)/ Le Vice-Président de la Banque mondiale pour la Région Afrique, M. MakhtarDiop, arrive le dimanche, 17 mars au Mali pour une visite de travail de deux jours. Au cours de sa mission, M. Diop s’entretiendra avec le Président par intérim Dioncounda Traoré, le Premier ministre DiangoCissoko, des membres du gouvernement malien et les partenaires techniques et financiers.

 

M. Diop discutera des défis de développement auxquels le Sahel est confronté ainsi que des appuis que la Banque mondiale se propose d’apporter au Mali et à la sous-région.

 

« La visite de deux jours de M. Diop lui permettra de toucher du doigt l’impact que la crise a eu sur la population et les institutions maliennes, de discuter des perspectives de paix et de réconciliation et d’échanger sur les grandes lignes de la stratégie de développement de la Banque mondiale pour le Mali et pour l’ensemble de la sous-région du Sahel, » a déclaré Ousmane Diagana, le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, la Guinée, le Tchad et le Niger.

 

M. Diagana, affirme que la Banque mondiale intensifiera son action en faveur de la reprise économique, la reconstruction du pays en mettant un accentparticulier sur l’accès aux services essentiels de base. La Banque mondiale s’occupera également de la réhabilitation, reconstruction et réparation des infrastructures endommagées par le conflit et appuiera les efforts visant à restaurer la confiance indispensable à un retour de la croissance induite par le secteur privé et à la création de plus d’emplois.

 

Lors de sa visite, M. Diop tiendra des réunions avec les autorités maliennes, notamment le Président par intérim Dioncounda Traoré, le Premier ministre DiangoCissoko, le ministre des finances, Tiena Coulibaly, ainsi que d’autres membres du gouvernement et les représentants des partenaires au développement du Mali. Il animera une conférence de presse conjointe avec le ministre malien des Finances, peu avant son départ du pays.

 

Avant lacrise politique, le Mali avait systématiquement réussià réduire la pauvreté. Les enquêtes auprès des ménages indiquent que la pauvreté a ainsi diminué de 49,1 pourcent en 2001 à 36,2 pourcent en 2010.

 

Cependant, depuis 2010, la pauvreté a probablement augmenté, passant de 36,2 pourcent à 38,1 pourcent de la population malienne du fait de la sécheresse de 2011 et de la crise politique et sécuritaire de 2012.

 

La Banque mondiale est l’un des partenaires principaux du Mali, avec un engagement total de 732,75 millions de dollars en faveur des projets de développement. Son portefeuille actuel de 13 projets nationaux et sept projets régionaux couvre des activités dans les domaines du développement rural, les services de base, l’énergie, le transport, les réformes institutionnelles et la décentralisation.

 

SOURCE 

The World Bank


Categories

%d bloggers like this: