Posted by: africanpressorganization | 28 February 2013

L’Union européenne et le Burkina Faso : la promotion de la culture comme facteur de développement


 

 

L’Union européenne et le Burkina Faso : la promotion de la culture comme facteur de développement

 

OUAGADOUGOU, Burkina-Faso, 28 février 2013/African Press Organization (APO)/ L’Union européenne (UE) reconnaît depuis toujours l’importance du rôle de la culture dans le développement et soutient ce secteur à travers l’appui à la mise en œuvre de projets culturels, dans le cadre de son appui général à la lutte contre la pauvreté et au développement des pays ACP, dont fait partie le Burkina Faso. Les arts, outre leur valeur créative issue de l’imagination du créateur, servent aussi à promouvoir les richesses des traditions et des identités culturelles des populations d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et donnent à ces peuples la possibilité de créer, de distribuer leurs propres œuvres. Le développement du secteur de la culture, indispensable pour entretenir la mémoire des civilisations et leur projection dans l’avenir, recèle également, d’un point de vue très pratique, des niches de croissance économiques importantes si l’environnement règlementaire s’y prête.

 

Aussi, l’Union européenne est convaincue que la coopération culturelle est la base d’une meilleure compréhension entre les peuples, elle constitue un outil de choix contre les préjugés et les discriminations, et un élément fondamental pour un développement durable. A cet effet, elle soutient les projets culturels d’importance que sont :

 

Le Programmes d’appui aux secteurs culturels ACP :

- Depuis 2000, le Fonds Européen de Développement (FED) est à son 3ème “Programme d’appui aux secteurs culturels ACP”. Plus de 50 millions EUR (32,7 milliards FCFA) ont déployés sur les fonds “Intra ACP” et plus de 100 projets ont été soutenus à travers ce fonds, avec une priorité orientée vers le renforcement de la professionnalisation des différents métiers des arts.

 

- Le programme “ACP cultures+”, doté d’un montant de 30 millions EUR (19,6 milliards FCFA) sur financement du 10ème FED, est né de la fusion des Programmes ACP films et ACP cultures (près de 15 millions d’euros sur le 9ème FED). Il appuie :

•    le soutien direct à la création et à la production de biens et services culturels sans exclusive : c’est ainsi, par exemple, que dans l’audiovisuel, peuvent être soutenus aussi bien des œuvres cinématographiques que des séries télévisées, des documentaires que des courts métrages;

•    l’appui renforcé à la professionnalisation du secteur, qui également, sans exclusive, soutient l’ensemble des métiers concernés : artistes et créateurs, directeurs de production et réalisateurs, techniciens, gestionnaires d’entreprises culturelles;

•    l’encouragement et l’accompagnement des initiatives nécessaires à un meilleur accès des œuvres aux marchés locaux, régionaux et internationaux (mise en place de plateformes culturelles, participation aux festivals, …);

•    la contribution à l’élaboration et/ou à la consolidation des cadres législatifs et réglementaires que requiert le développement d’un secteur économique culturel compétitif.

 

- Un premier appel à propositions, lancé en mars 2011, a permis la signature de 20 contrats, (dont 11 pour le cinéma et l’audiovisuel), impliquant 62 opérateurs culturels dans les États ACP et 22 européens, réunis en partenariats. Leurs actions se déroulent dans 37 États ACP pour un montant total de 8,5 millions EUR (5,5 milliards FCFA).

 

- Le second appel à propositions, actuellement ouvert pour un montant de 15 Millions EUR (9,8 milliards FCFA), lancé en septembre 2012, est d’ores et déjà un succès. Il a permis une augmentation de l’ordre de 35 % des propositions soumises, avec une nette amélioration dans leur qualité et une plus grande diversité en termes d’origine géographique des demandeurs et de leurs partenaires

 

Le Soutien financier de l’Union européenne au FESPACO depuis 2003

 

Le FESPACO, un carrefour incontournable du monde cinématographique et médiatique africain, où viennent se confronter les talents les plus divers du continent africain et de sa diaspora. Pour l’édition 2013 de la biennale du FESPACO, l’Union européenne a alloué une contribution financière de 400 000 Euros (262,8 millions FCFA) sur les ressources du Programme Indicatif National 10ème FED. Cette contribution sera suivie, après la biennale, par des actions de renforcement des capacités du FESPACO pour un montant de 450 000 Euros (295,18 millions FCFA).

Vecteur d’une extraordinaire diversité culturelle et promoteur des œuvres cinématographiques des Etats ACP, assure permet d’assurer aux productions de ces pays une meilleure distribution, donnant ainsi accès au cinéma et à l’audiovisuel à un plus large public.

Cette année encore, il permet de promouvoir l’action conjointe UE/ACP avec la projection de 7 des 11 films financés sur le programme ACP films du 9ème FED, 5 en compétition et 2 hors compétition.

Se rajoutant au prix de l’Union Européenne, dont l’objectif est de contribuer à la promotion du cinéma africain et au renforcement de son positionnement sur le marché international, le prix ACP Cultures+, créé cette année et décerné par le Groupe ACP avec le soutien financier de l’Union européenne, récompensera le film qui aura le mieux répondu aux objectifs de ce Programme, en particulier : le renforcement des capacités des professionnels du cinéma et la possibilité, au vu de sa qualité, de diffusion et d’accès les plus larges possibles.

 

Il offrira à tous les acteurs de l’Union européenne et des Etats ACP, le plaisir de partager ensemble le succès rencontré par le soutien apporté aux secteurs culturels, en contribuant à l’accès à la culture et au respect de la diversité culturelle, pour chacun.

 

SOURCE 

European Union


Categories

%d bloggers like this: