Posted by: APO | 6 February 2013

Microsoft présente l’Initiative 4Afrika pour aider à améliorer la compétitivité du continent sur les marchés mondiaux


Microsoft présente l’Initiative 4Afrika pour aider à améliorer la compétitivité du continent sur les marchés mondiaux

Les efforts s’attachent à accélérer l’adoption des dispositifs intelligents, donner plus de pouvoir aux petites et moyennes entreprises, et accroître le développement des compétences pour faire naître l’innovation en Afrique pour le continent et le monde

REDMOND, Washington, 6 février 2013/African Press Organization (APO)/ Microsoft Corporation (http://www.microsoft.com) a présenté aujourd’hui l’Initiative Microsoft 4Afrika, une nouvelle réalisation qui va permettre à l’entreprise de contribuer activement à l’essor économique de l’Afrique pour améliorer sa compétitivité sur les marchés mondiaux. D’ici 2016, l’Initiative Microsoft 4Afrika a pour objectif de mettre des dizaines de millions de dispositifs intelligents dans les mains de la jeunesse africaine, mettre en ligne 1 million de petites et moyennes entreprises africaines (PME), améliorer les compétences de 100 000 membres de la population active, et aider 100 000 jeunes diplômés à développer leurs compétences pour favoriser leur insertion professionnelle et en aidant 75 % d’entre eux à trouver un emploi. (Pour accéder au contenu vidéo en ligne en français, avec ou sans commentaires d’un journaliste, veuillez cliquer ici (http://microsoft4afrika.com/french/). Ce contenu est également disponible en Anglais (http://microsoft4afrika.com/english), Arabe (http://microsoft4afrika.com/arabic/) et Portugais (http://microsoft4afrika.com/portuguese/).

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/microsoft.jpg

« Le monde a reconnu les promesses de l’Afrique et Microsoft désire investir dans ces promesses. Notre but est de permettre aux jeunes, aux entrepreneurs, aux développeurs, aux chefs d’entreprise et aux dirigeants de la société civile de concrétiser leurs bonnes idées pour aider leur communauté, leur pays, le continent, et même au-delà » a dit Fernando de Sousa, Directeur général, Initiative Microsoft 4Afrika. « L’Initiative Microsoft 4Afrika se fonde sur un double credo : la technologie a le potentiel de changer l’Afrique, et l’Afrique a le potentiel de changer la technologie pour le monde. »

Dans la première étape cruciale pour accroître l’adoption des dispositifs intelligents, Microsoft et Huawei présentent le téléphone Huawei 4Afrika – un téléphone sous Windows 8 pleinement fonctionnel, pré-équipé d’applications soigneusement sélectionnées et conçues pour l’Afrique. Tout d’abord, le téléphone sera disponible en Angola, Égypte, Côte d’ivoire, Maroc, Nigeria et Afrique du Sud dans le courant du mois. Le téléphone Huawei 4Afrika est le premier d’une série de dispositifs intelligents « 4Afrika » ; il cible les étudiants, les développeurs, et les utilisateurs débutants de smartphones et leur offre un accès abordable à la technologie de pointe pour qu’ils puissent se connecter, collaborer, et accéder aux marchés et opportunités en ligne. (voir communiqué (http://www.huawei.com/en/about-huawei/newsroom/press-release/index.htm) et blog (http://blogs.windows.com/windows_phone/b/windowsphone/archive/2013/02/04/huawei-unveils-a-new-windows-phone-for-africa.aspx).

Pour augmenter l’accès à la technologie, Microsoft a aussi annoncé le déploiement d’un projet pilote en collaboration avec le Ministère de l’Information et des Communications du Kenya et le fournisseur de services Internet kenyan, Indigo Telecom Ltd, pour fournir une bande passante élevée, sans fil, et à un prix abordable. Ceci permettra d’ouvrir de nouvelles perspectives pour le commerce, l’éducation, les services de santé, et les prestations des services publics dans tout le Kenya. Le nom de ce déploiement est « Mawingu, » le mot swahili pour nuage. C’est le premier déploiement de stations de base à énergie solaire avec les “espaces vides” entre les zones de couverture des stations de télévision, une technologie partiellement développée par Microsoft Research. Ce projet doit fournir un accès Internet à haut débit dans des régions qui n’ont même pas l’électricité. Au cours des mois prochains, Microsoft doit mettre en place des pilotes similaires en Afrique orientale et australe pour explorer davantage la faisabilité commerciale des technologies de l’espace vide. Ces pilotes devraient encourager d’autres pays africains à accélérer la mise en place d’un cadre législatif permettant à ces technologies de l’espace vide de tenir les promesses d’accès universel sur le continent africain. (voir communiqué (http://www.microsoft.com/en-us/news/Press/2013/Feb13/02-04WhitespacesPR.aspx), blog (http://blogs.technet.com/b/microsoft_on_the_issues/archive/2013/02/04/bringing-low-cost-off-the-grid-broadband-access-to-rural-kenya.aspx) et vidéo (http://www.microsoft.com/africa/4afrika/white_spaces_project.aspx).

Pour aider les PME africaines, Microsoft a annoncé le lancement d’un nouveau centre en ligne qui permettra aux PME africaines d’accéder gratuitement aux produits nécessaires ainsi qu’aux services de Microsoft et autres partenaires. Ce centre va rassembler les services disponibles qui peuvent les aider à étendre leurs activités au niveau local, trouver de nouveaux débouchés à l’extérieur de leur rayon d’action immédiat, et accroître leur compétitivité. L’ «offre de bienvenue » de Microsoft sera un enregistrement de domaine gratuit pour un an et des outils gratuits aux PME éligibles qui désirent se munir d’une présence professionnelle sur le Web. Ce centre en ligne sera d’abord disponible au Maroc et en Afrique du Sud en avril et s’étendra à d’autres marchés au fur et à mesure.

Pour accélérer le renforcement des capacités et le développement des compétences, Microsoft a créé l’Afrika Academy, une plateforme pour l’éducation tirant parti d’outils d’apprentissage en ligne et hors ligne pour aider les Africains à développer leurs compétences techniques et commerciales pour accroître l’entrepreneuriat et l’insertion professionnelle. La formation de l’Afrika Academy sera disponible à partir du mois de mars, gratuitement, aux récents diplômés, dirigeants politiques, et la communauté des partenaires Microsoft. Une des premières sessions de formation hors ligne doit se tenir dans les prochains mois avec des partenaires gérés par Microsoft en Côte d’Ivoire; elle sera axée sur le renforcement des compétences professionnelles et techniques de nos partenaires en Afrique de l’Ouest francophone.

L’Initiative Microsoft 4Afrika sera étroitement reliée au réseau de Microsoft qui rassemble aujourd’hui plus de 10 000 partenaires en Afrique après 20 ans d’investissements et d’opérations sur le continent. L’Initiative Microsoft 4Afrika va tirer parti des partenariats existants et en créer de nouveaux dans les secteurs public et privé pour poursuivre des objectifs communs et créer de la valeur pour les Africains. Au cours des mois derniers, et en collaboration avec nos partenaires, Microsoft a lancé d’autres opérations qui s’inscrivent dans le cadre de l’Initiative Microsoft 4Afrika :

-    AppFactory (Afrique du Sud (https://www.facebook.com/TheAppFactory?fref=ts) et Égypte) : Microsoft a engagé 30 étudiants internes pour travailler dans notre AppFactory – des centres qui reçoivent les requêtes du public pour des applications Windows (Windows 8 ou Windows Phone) concernant l’Afrique. En utilisant le phénomène de « crowd sourcing » selon lequel le public soumet ses idées, Microsoft organise ensuite un vote et alloue des ressources aux idées les plus populaires pour que les applications soient créées et lancées dans la Boutique Windows. Les équipes de l’AppFactory ont déjà créé 73 applis pour Windows et 39 applis pour Windows Phone; à pleine capacité, les équipes doivent ajouter environ 90 nouvelles applis par mois à la Boutique Windows.

-    Formation pour les utilisateurs de Nokia et Windows Phone (Kenya et Nigeria) : Microsoft a signé des accords avec Safaricom au Kenya et Bharti Airtel au Nigeria pour accélérer l’adoption au niveau local des Windows Phones Nokia Lumia 510 et Nokia Lumia 62. Dans ces marchés, plus de 90 pourcent des téléphones vendus sont des « feature phones », sortes de super mobiles à mi-chemin entre le téléphone classique et le smartphone. Ces accords permettent donc à Microsoft de financer la formation en boutique pour les consommateurs qui achètent les modèles Nokia Lumia et comprennent mieux le fonctionnement du plan de données et ses bénéfices ; donc, Microsoft contribue à rendre les smartphones mieux compris et donc plus attractifs.

-    Portail pour l’émancipation des femmes (Afrique du Nord) : Ce portail cible les femmes de l’Afrique du Nord; ramification du portail de compétences TIC MasrWorks (http://masrworks.com/Intro/Welcome.aspx), il sera lancé en mars. Il vise à donner plus de pouvoir aux jeunes femmes, leur permettre de jouer un rôle de leader dans leur communauté, renforcer leurs compétences et confiance en soi, et introduire de nouveaux modèles de travail autonome. Le portail doit offrir une formation en compétences informatiques et autres sur des sujets tels que le leadership, la confiance en soi, et les entretiens mais aussi le mentorat nécessaire pour construire une carrière à long terme dans la technologie. Le mentorat sera offert grâce à un engagement soutenu entre Microsoft, nos partenaires, une ONG locale, et les bénéficiaires pour aider ces dernières à développer leur carrière et planifier le rôle de leader qu’elles désirent jouer dans la société.

« Nous pensons que c’est le moment idéal pour investir en Afrique et que l’accès à la technologie — en particulier le Cloud et les dispositifs intelligents — doit et va jouer le rôle d’accélérateur de la compétitivité africaine, » a dit Jean-Philippe Courtois, Président de Microsoft International. « Le lancement de Windows 8 et bien d’autres nouveaux produits au cours des prochains mois représente une nouvelle ère pour Microsoft Corporation, qui, nous en sommes certains, va redéfinir l’industrie de l’informatique sur le plan mondial. Ces nouveaux investissements sous la bannière 4Afrika vont contribuer à définir la nouvelle ère de notre société en Afrique. »

Des évènements simultanés marquant le lancement de cette nouvelle ère en Afrique se tiennent aujourd’hui dans 5 endroits sur l’ensemble du continent : le Caire en Égypte, Abidjan en Côte d’Ivoire, Lagos au Nigeria, Nairobi au Kenya, et Johannesburg en Afrique du Sud. Dans tous ces endroits, sauf en Égypte, Microsoft va aussi organiser des ateliers pour développeurs dans les semaines à venir pour faciliter et accélérer le développement de nouvelles applications Windows novatrices pour l’Afrique et par les Africains.

Pour plus de renseignements, veuillez visiter http://www.microsoft.com/4Afrika.

Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour Microsoft Corporation.

Note pour les médias (radio et TV) : Nous avons aussi créé des matériaux textuels, audio et vidéo (rouleau B, scripts, reportages complets) qui vous aideront à présenter ce thème à votre audience. Actuellement, nous avons des matériaux disponibles en Anglais (http://microsoft4afrika.com/english/), Arabe (http://microsoft4afrika.com/arabic/), Français (http://microsoft4afrika.com/french/) et Portugais (http://microsoft4afrika.com/portuguese/).

Fondé en 1975, Microsoft (“MSFT” au cours Nasdaq) est le leader mondial de logiciels, services, et solutions qui permettent aux individus et aux entreprises de réaliser pleinement leur potentiel.

Pour plus de renseignements (presse seulement) :

Équipe d’intervention rapide (Rapid Response Team), Waggener Edstrom Worldwide, (503) 443-7070, rrt@waggeneredstrom.com

Note aux rédacteurs : Pour plus de renseignements, informations et opinions de Microsoft, veuillez consulter le Centre d’informations Microsoft à http://www.microsoft.com/news. Liens Web, numéros de téléphone et titres étaient exacts au moment de la publication mais peuvent avoir changé depuis. Pour toute aide supplémentaire, les journalistes et analystes peuvent contacter l’Équipe d’intervention rapide de Microsoft ou autres personnes-contacts compétentes dont la liste se trouve sur http://www.microsoft.com/news/contactpr.mspx.

SOURCE

Microsoft Corporation


Categories

%d bloggers like this: