Posted by: africanpressorganization | 31 January 2013

Réunion de Haut Niveau UA-CEDEAO-NATIONS UNIES sur le Mali


 

Réunion de Haut Niveau UA-CEDEAO-NATIONS UNIES sur le Mali

 

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 31 janvier 2013/African Press Organization (APO)/ Dans le cadre du suivi des décisions pertinentes de l’Union africaine(UA)sur la situation au Mali, et consécutivement à la réunion consultative entre l’UA et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)du 16 janvier 2013sur la mise en œuvre de la résolution 2085 (2012) du Conseil de sécuritédes Nations unies, autorisant le déploiement de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA), la Présidente de la Commission de l’UA, Dr.Nkosazana Dlamini-Zuma, a tenu, ce jour, une réunion qui a regroupé de hauts représentants de l’UA, de la CEDEAO et des Nations unies. Le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Kadré Désiré Ouédraogo, le Secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des Affaires politiques, M. Jeffrey Feltman, et le Représentant spécial des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest, M. Saïd Djinnit, ont pris part à la réunion. La délégation de l’UA comprenait également le Vice-Président Erastus Mwencha, le Commissaire à la Paix et à la Sécurité Ramtane Lamamra, et le Haut Représentant pour le Mali et le Sahel, l’ancien Président Pierre Buyoya.

 

Cette réunion a marqué le lancement officiel du Groupe de travail intégré sur le Mali (GTIM), dont la création a été approuvée par les trois organisations. Le GTIM, qui est basé au siège de l’UA, comprend les représentants de l’UA, de la CEDEAO et des Nations unies, en qualité de membres principaux, et pourrait inclure ceux d’autres parties prenantes africaines et internationales. Il a pour mandat de donner une orientation stratégique pour la conduite etla coordination des opérations de la MISMA, ainsi que sur toutes les questions relatives au processus politique, aux droits de l’homme et à la situation humanitaire au Mali.

 

La réunion d’aujourd’hui, qui a eu lieu immédiatement après la clôture de la conférence de donateurs pour la MISMA et les Forces de défense et de sécurité maliennes, a été l’occasion de discuter des mesures immédiates à prendre en vue d’accélérer le déploiement des troupes de la MISMA et l’installation du Quartier général de la Mission à Bamako, assurer sa durabilité et mobiliser davantage la communauté internationale en appui aux efforts de l’Afrique au Mali.

 

Le GTIM se réunira régulièrement au niveau des hauts responsables des organisations concernées et à d’autres niveaux.

 

SOURCE 

African Union Commission (AUC)


Categories

%d bloggers like this: