Posted by: africanpressorganization | 21 January 2013

Algérie – Déclaration du porte-parole du Quai d’Orsay


 

 

Algérie – Déclaration du porte-parole du Quai d’Orsay

 

PARIS, France, 21 janvier 2013/African Press Organization (APO)/ Déclaration du porte-parole du Quai d’Orsay

 

Q – L’ex-otage Alexandre Berceaux s’est plaint de n’avoir pas vu d’officiels français à sa libération à In Amenas. Où était le personnel de l’ambassade? Se sont-ils déplacés dans l’Est algérien?

 

R – Le site d’In Amenas n’était pas accessible.

 

Les membres de notre ambassade à Alger, dès le début de la prise d’otages, ont assuré une liaison permanente avec les autorités algériennes.

 

M. Berceaux a été contacté par téléphone par notre ambassade dès sa libération. Il a été accueilli à son arrivée à Paris par le centre de crise du ministère des Affaires étrangères.

 

 

Q – Quid de ce Français infiltré parmi les preneurs d’otages en Algérie? Que sait-on de lui?

 

R – Je vous renvoie aux propos du ministre de l’Intérieur ce matin : “Je n’ai aucune information à ce sujet de la part de nos services. Il faut être très prudent sur ce type de rumeur”.

 

SOURCE 

France – Ministry of Foreign Affairs


Categories

%d bloggers like this: