Posted by: africanpressorganization | 17 January 2013

Les commissions de l’Union africaine et de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest tiennent des consultations sur la mise en œuvre de la résolution 2085 (2012) / Une conférence de donateurs aura lieu à Addis Abeba, le 29 janvier 2013


 

 

Les commissions de l’Union africaine et de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest tiennent des consultations sur la mise en œuvre de la résolution 2085 (2012) / Une conférence de donateurs aura lieu à Addis Abeba, le 29 janvier 2013

 

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 17 janvier 2013/African Press Organization (APO)/ Dans le cadre de leurs efforts visant à accélérer le déploiement de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA), pour aider le Mali à rétablir son unité nationale et son intégrité territoriale et faciliter la restauration effective de l’ordre constitutionnel dans le pays, les Commissions de l’Union africaine (UA) et de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu une réunion consultative à Addis Abéba, le 16 janvier 2013, pour discuter des modalités d’accélération de la mise en œuvre effective de la résolution 2085 (2012) du Conseil de sécurité des Nations unies du 20 décembre 2012. La réunion, qui a été co-présidée par le Commissaire de l’UA à la Paix et à la Sécurité, l’Ambassadeur Ramtane Lamamra, et la Commissaire de la CEDEAO aux Affaires politiques, à la Paix et à la Sécurité, Mme Salamata Hussaini Suleiman, s’est tenue dans un contexte d’évolution rapide de la situation militaire sur le terrain, caractérisée par les opérations en cours contre les groupes armés terroristes et criminels.

 

La réunion a, en particulier, examiné les questions de commandement et de contrôle de la MISMA, de la génération des forces et du financement. La réunion a été l’occasion d’un échange de vues sur les voies et moyens d’opérationnaliser rapidement et de renforcer le commandement et le contrôle de la Mission, sur la base du concept d’opérations (CONOPS), tel qu’approuvé par la CEDEAO et l’UA, et des bonnes pratiques apprises lors des récentes opérations conduites par l’UA. Les discussions sur ces questions se poursuivront au niveau technique, le vendredi 18 janvier 2013, au siège de l’UA, entre experts des deux Commissions. Dans l’intervalle, il a été convenu de mettre en place un Groupe de travail intégré sur le Mali (GTIF), au siège de l’UA, qui sera composé d’experts de l’UA, de la CEDEAO et des Nations unies, ainsi que de représentants d’autres parties prenantes internationales, afin de fournir les orientations et les conseils stratégiques nécessaires à la MISMA. La réunion a pris note de la désignation du Commandant et du Commandant adjoint de la Force de la MISMA et de leur déploiement au Mali.

 

 

 

La réunion s’est félicitée des progrès accomplis en ce qui concerne la génération des forces pour la MISMA. Il a été convenu, conformément au caractère africain de la force, de mobiliser des contributions supplémentaires d’autres États membres de l’UA. À cet égard, la Commission de l’UA conduira les efforts visant à mobiliser, au-delà de la région de la CEDEAO, des contingents qui se joindront à la MISMA.

 

 

 

La réunion est convenue que la Conférence des donateurs, convenue dans le communiqué du CPS du 13 novembre 2012 et la résolution 2085 (2012) du Conseil de sécurité des Nations unies, se tiendrait à Addis Abéba, le 29 janvier 2013, en marge du Sommet de l’UA. La Conférence sera l’occasion de mobiliser des ressources et d’autres formes de soutien nécessaire aux Forces maliennes de défense et de sécurité, ainsi qu’à la MISMA, en gardant à l’esprit que les efforts visant à obtenir un financement à travers les contributions statutaires des Nations unies doivent se poursuivre et être accélérés.

 

 

 

La réunion a également abordé d’autres aspects de la résolution 2085 (2012), y compris la demande de la soumission au Conseil de sécurité, par l’UA, en collaboration avec la CEDEAO, les Nations unies, d’autres organisations internationales et les partenaires bilatéraux impliqués dans la crise malienne, de rapports bimensuels sur le déploiement et les activités de la MISMA. Les Commissions de la CEDEAO et de l’UA sont convenues du mécanisme de coordination qui devra être mis en place pour faciliter la soumission, dans les délais, de ces rapports.

 

 

 

Les Commissions de l’UA et de la CEDEAO ont réaffirmé leur engagement à ne ménager aucun effort pour déployer rapidement et opérationnaliser la MISMA, ainsi qu’à apporter le soutien nécessaire, en consultation avec les Nations unies et d’autres partenaires, au processus qui conduira à la restauration intégrale de l’ordre constitutionnel.

 

 

 

La Présidente de la Commission de l’UA, Dr. Nkosazana Dlamini-Zuma, et le Président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, se rencontreront en marge du prochain Sommet de l’UA, afin d’examiner plus avant des questions relatives au déploiement de la MISMA et à la mise en œuvre d’autres aspects de la résolution 2085 (2012).

 

SOURCE 

African Union Commission (AUC)


Categories

%d bloggers like this: