Posted by: APO | 17 January 2013

La BAD approuve une participation de 24 millions de dollars pour renforcer le bilan de la Banque de développement de l’Afrique de l’Est


La BAD approuve une participation de 24 millions de dollars pour renforcer le bilan de la Banque de développement de l’Afrique de l’Est

TUNIS, Tunisie, 17 janvier 2013/African Press Organization (APO)/ Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) (http://www.afdb.org) a approuvé hier une participation de 24 millions de dollars à la Banque de développement de l’Afrique de l’Est (BDAE) pour renforcer son bilan et contribuer à améliorer sa cote de crédit internationale. Un montant de 10 millions de dollars sera notamment «soldé» sous forme de capital appelable. La transaction, qui mobilise d’importantes ressources financières dans la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE), soutiendra le développement du marché des capitaux, la génération de recettes pour les gouvernements et les échanges avec l’étranger. Cela permettra également à terme de stimuler le développement économique et les possibilités d’emploi dans la région.

Logo: http://www.photos.apo-opa.com/plog-content/images/apo/logos/african-development-bank.jpg

Le projet contribuera à consolider les acquis du programme de restructuration réussie de la BDAE. Elle soutiendra la stratégie commerciale actuelle de la banque en renforçant ses fonds propres. Il s’agit d’un élément essentiel pour la mobilisation des ressources financières auprès des marchés de capitaux à des conditions plus abordables, et de répondre à la demande croissante pour les investissements au sein de la CAE. En plus de fournir de nouvelles ressources à la BDAE, le projet devrait contribuer à améliorer la qualité du capital exigible de la banque, qui est un facteur majeur de sa cote de crédit. Le programme d’assistance technique financé par le Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA), qui vise à renforcer les capacités institutionnelles de la BDAE, complétera la prise de participation proposée.

La participation de la BAD lui permettra de tirer parti des synergies issues de sources complémentaires ayant des avantages comparatifs. La BDAE, avec sa présence sur le terrain et la connaissance locale du marché de la CAE, offre un canal privilégié à la BAD pour atteindre ses clients finaux, y compris les PME, en s’appuyant efficacement au niveau sous-régional sur le soutien fourni par la BDAE. Dans cette perspective, le projet est conforme à la stratégie d’intégration de l’Afrique de l’Est de la BAD, qui met l’accent sur les institutions financières de développement sous-régionales. Le projet est également en adéquation avec les principaux piliers de la prochaine stratégie à long terme de la BAD dont le développement du secteur privé et l’intégration régionale.

Fondée en 1967 sous les termes du Traité de coopération de l’Afrique de l’Est, la BDAE est une institution de prêt sous-régionale multilatérale basée à Kampala, en Ouganda et qui couvre la CAE. Ses Etats membres sont le Kenya, le Rwanda, l’Ouganda et la Tanzanie. Les interventions de la BDAE prennent principalement la forme de prêts, de baux et de participations.

Distribué par l’Organisation de la Presse Africaine pour la Banque Africaine de Développement.

A propos du Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA)

Le Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA) est un fonds fiduciaire, thématique et multidonateurs, qui accorde des dons pour l’assistance technique et le renforcement des capacités visant à soutenir la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur privé de la Banque.

La Banque africaine de développement, la Banque autrichienne de développement, le Gouvernement de l’Autriche et le Gouvernement du Japon sont les contributeurs du Fonds, qui, à ce jour, a financé 42 projets à hauteur de 35 millions de dollars à travers le continent africain. Le portefeuille de FAPA comprend des projets régionaux et nationaux dans des secteurs tels que l’amélioration de l’environnement des affaires, le soutien aux institutions financières, aux infrastructures, au commerce et aux micros, petites et moyennes entreprises.

Pour plus d’informations sur FAPA envoyez vos demandes à l’adresse suivante : FAPA@afdb.org

Contact technique : Pietro Calice: Tel: +216 71 10 38 41 / p.calice@afdb.org

Contact média: Sabrina Hadjadj Aoul. Tel +216 71 10 26 21 / s.hadjadjaoul@afdb.org

Pour plus d’informations sur nos activités, veuillez consulter notre centre media:
http://www.afdb.org/en/resources-for/media

SOURCE

African Development Bank (AfDB)


Categories

%d bloggers like this: