Posted by: africanpressorganization | 10 December 2012

LES MINISTRES DE LA CEDEAO SUGGERENT 10% DU BUDGET – PROGRAMMES POUR L’EMPLOI DES JEUNES


 

 

LES MINISTRES DE LA CEDEAO SUGGERENT 10% DU BUDGET – PROGRAMMES POUR L’EMPLOI DES JEUNES

 

ABUJA, Nigeria, 10 décembre 2012/African Press Organization (APO)/ Les ministres du Travail, de l’Emploi et des Affaires sociales des Etats membres de la CEDEAO ont appelé l’organisation à assurer une mobilisation conséquente de ressources financières en consacrant au moins 10% de son budget à la résolution de la question spécifique de l’emploi des jeunes.

«Une dotation en ressources équivalant à au moins 10% du budget-programmes de la Communauté devrait être consacrée aux actions en faveur des jeunes», ont-ils estimé dans une résolution spéciale adoptée à l’issue de leur réunion sur les questions sociales tenue le vendredi 7 décembre 2012 à Dakar, au Sénégal.

Les ministres ont en outre encouragé les Etats membres à «prendre des mesures concrètes» en vue de faciliter l’accès des travailleurs ruraux et ceux de l’économie informelle à des systèmes de protection sociale, notamment par l’extension des régimes de sécurité sociale existants.

Sur ce plan, les Etats sont invités à tenir compte du plan de protection sociale des travailleurs de l’économie informelle et ruraux (SPIREWORK) de l’Union africaine (UA). A cet égard, la Commission de la CEDEAO et l’UA sont encouragées à renforcer leur collaboration dans ce domaine, en appui aux efforts des Etats.

Par ailleurs, les Etats ne disposant pas encore de plans d’action nationaux sur l’emploi des jeunes ont été instamment appelés à en élaborer et à les mettre en oeuvre. De même, tous les Etats doivent mettre en place des fonds pour l’emploi des jeunes afin de faciliter l’accès de ceux-ci au crédit.

Les ministres du Travail, de l’Emploi et des Affaires sociales de la CEDEAO ont aussi plaidé pour l’élaboration de plans d’action nationaux et aussi de structures de lutte contre le travail des enfants, tout en se dotant de budgets conséquents, notamment dans les secteurs à forte potentialité de main d’oeuvre comme l’agriculture.

«Les Etats membres (de la CEDEAO) doivent promouvoir la sensibilisation à l’attention des populations ainsi que le renforcement des capacités des structures et des acteurs pour mieux appréhender les questions de sécurité sociale», a encore recommandé la réunion de Dakar.

 

SOURCE 

Economic Community Of West African States (ECOWAS)


Categories

%d bloggers like this: