Posted by: africanpressorganization | 3 December 2012

Renforcer l’appui européen aux personnes les plus touchées par les récentes violences dans l’Est du Congo.


 

 

Renforcer l’appui européen aux personnes les plus touchées par les récentes violences dans l’Est du Congo.

 

KINSHASA, République démocratique du Congo (RDC), 3 décembre 2012/African Press Organization (APO)/ La Commission européenne travaille en collaboration avec les autorités budgétaires de l’UE à accroître son aide humanitaire dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) et dans la région des Grands Lacs afin de répondre aux besoins urgents dont souffre la population congolaise. Les nouveaux combats entre les forces armées loyalistes et la composante militaire du Mouvement du 23 mars (M23) ont considérablement aggravé la situation humanitaire dans la région et mis en péril des dizaines de milliers de personnes.

 

«Plus tôt cette année, lorsque je me suis rendue à Goma et dans les Kivus, j’ai eu l’occasion de rencontrer un grand nombre de congolais dont la vie a été totalement détruite par le conflit. Cette nouvelle escalade de la violence dans l’Est de la RDC menace une fois encore des dizaines de milliers de personnes. Il est de notre devoir de les aider et de soulager leurs souffrances », a déclaré la Commissaire européenne en charge de la Coopération internationale, de l’Aide humanitaire et de la Réponse aux crises, Kristalina Georgieva.

 

Plus de 2,4 millions de personnes sont déplacées à l’intérieur de la RDC dont plus de 650 000 personnes depuis avril 2012 rien que dans l’Est de la RDC. Pour ces personnes, l’aide humanitaire est essentielle pour survivre.

 

Avec ces 15 millions d’euros supplémentaires, l’aide humanitaire de la Commission à la RDC s’élève à près de 80 millions d’euros pour l’année 2012.

 

Ce nouveau financement va permettre de venir en aide à plus de 700 000 personnes. La priorité étant de mettre en place des activités répondant aux urgences telles que la lutte contre le choléra, la distribution de produits alimentaires et non-alimentaires, la construction d’abris, la délivrance de soins de santé de qualité et la protection des populations.

La Commissaire Georgieva a ajouté : “L’escalade des combats limite notre accès aux populations vulnérables. Je demande à toutes les parties prenantes au conflit, y compris les pays voisins, de mettre tout en œuvre afin de permettre aux agences et organisations humanitaires d’apporter l’assistance en temps opportun et de façon impartiale. Ceci est crucial pour sauver des vies dans le deuxième plus grand pays d’Afrique. “Le soutien humanitaire de l’Union européenne comprend, également, un service aérien composé de trois avions et d’un hélicoptère. Cet hélicoptère a été déployé pour atteindre les personnes déplacées dans les zones les plus inaccessibles. Depuis Août 2012, il a transporté 647 passagers et 28 tonnes de fret humanitaire. Il a également permis d’assurer l’évacuation du personnel humanitaire des différentes organisations intervenant dans différentes localités au Nord-Kivu. Il continuera ses rotations en fonction des besoins tant pour assurer l’évacuation du personnel que pour le transport des biens de première nécessité.

 

SOURCE 

Délégation de l’Union européenne en RDC


Categories

%d bloggers like this: