Posted by: africanpressorganization | 30 April 2012

Soulagement de Reporters sans frontières après la libération du directeur de Voice of Peace


 

Soulagement de Reporters sans frontières après la libération du directeur de Voice of Peace

 

PARIS, France, 30 avril 2012/African Press Organization (APO)/ — Reporters sans frontières a appris avec satisfaction la libération d’Awke Abdullahi Ali, directeur de la radio Voice of Peace, le 28 avril 2012 à 19h30. Appréhendé par les autorités du Puntland à Bossasso, le journaliste a été emprisonné 57 jours sans qu’aucune procédure judiciaire ne soit engagée à son encontre.

“Nous prenons acte de la libération d’Awke Abdulahi Ali. Cette bonne nouvelle ne doit cependant pas occulter la réalité des conditions de travail des journalistes au Puntland, régulièrement menacés d’arrestations arbitraires de la part des autorités,” a declaré Reporters sans frontières.

Selon ses confrères, cette remise en liberté serait dû à l’état de santé d’Awke Abdullahi Ali, qui s’est nettement dégradé au cours de son incarcération. Souffrant de faiblesses cardiaques, il cherche actuellement à effectuer des examens médicaux.

“Jamais je ne cesserai ma mission de journaliste en faveur de la communauté,” a confié Awke Abdullahi Ali à sa sortie de prison.

 

SOURCE 

Reporters without Borders (RSF)


Categories

%d bloggers like this: