Posted by: africanpressorganization | 10 August 2009

Lancement au Gabon du plus important projet routier financé par la Banque Africaine de Développement (BAD )

 


 

 

Lancement au Gabon du plus important projet routier financé par la Banque Africaine de Développement (BAD )

 

 

LIBREVILLE, Gabon, 10 août 2009/African Press Organization (APO)/ — Le Programme routier phase 1 (PR1), objet du plus important prêt jamais accordé par le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) à un pays membre régional dans le secteur des transports, sera lancé au Gabon, cette semaine par les plus hautes autorités de la République Gabonaise. Cet évènement s’est déroulé les 4 et 7 août 2009, sous la présidence effective de Mme Rose Francine Rogombe, présidente de la République Gabonaise.

Ce programme revêt un caractère exceptionnel: il concerne 24% du territoire du Gabon, pour un coût global de186 milliards de FCFA, dont 90% (165 milliards de FCFA.) sont mobilisés par la BAD.

L’essentiel de ces ressources servira à financer les travaux d’aménagement et de bitumage de trois tronçons routiers totalisant plus de 250 km à savoir les tronçons Ndéndé-Lebamba, La Leyou-Lastoursville et Fougamou-Mouila.

Situé sur un corridor du NEPAD qui relie les capitales Yaoundé, Libreville et Brazzaville, il fait partie de la transafricaine Tripoli-Windhoek, et constitue donc un socle de l’intégration économique de la sous-région.

Ce programme participe également à l’intégration intérieure dont l’objectif affiché est de relier tous les chefs lieux de provinces par des routes revêtues et pérennes, et contribue ainsi au renforcement de l’unité nationale. En contribuant au désenclavement de l’ensemble des provinces du pays, le programme contribue à la croissance économique et à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales en facilitant l’approvisionnement de la zone du programme en intrants agricoles et en produits manufacturés. Il favorisera le développement du tourisme, de l’industrie, du commerce des produits vivriers et de l’élevage. Il améliorera de manière significative l’accès aux services de base socio-éducatifs et sanitaires.

L’impact de ce projet se matérialisera par l’accroissement :

- De 25% du linéaire des routes revêtues au Gabon (la longueur totale des routes revêtues au Gabon est actuellement de 1 060 km) ;
- De 30% des échanges entre les pays de la CEEAC à l’horizon 2015 ;
- De 30% de l’accès de la population aux infrastructures socio-éducatives et de santé, en 2012.

Les cérémonies de lancement des travaux se dérouleront en deux temps. Le mardi 4 août pour les tronçons Ndéndé-Lebamba et Fougamou-Mouila, et le vendredi 7 août pour le tronçon La Leyou-Lastoursville

Participeront à ces cérémonies, aux côtés du chef de l’Etat, le vice-président de la République, M. Didjob Divungi Di Ndinge, le premier ministre, M. Paul Biyoghe Mba, le ministre des travaux publics, des infrastructures et de la construction, M. Flavien Nzengui Nzoundou, ainsi que la délégation représentant M. Donald Kaberuka, président de la BAD, conduite par M. Mohamed Jawad Gharbi, directeur de la Région Afrique centrale.

 

SOURCE 

African Development Bank (AfDB)


Categories

%d bloggers like this: